Une automobile européenne contient aujourd’hui environ 20 m2 de textiles techniques, ce qui représente un marché de 1 milliard d’euros. Il s’agit donc d’un secteur important, qui peut intéres- ser des entreprises du textile traditionnel (habillement, ameublement) dans la mesure où les tech- niques de mise en œuvre différent parfois peu (tissage, tricotage, tressage, thermoformage…), et ne nécessitent pas toujours des investissements conséquents.

 

 

I/ La technique et les pièces

Les produits textiles en automobile font appel à une large palette de fils et de fibres :

  • naturelles (coton ou laine),
  • organiques (PA, PE, PP ou aramide type Kevlar)
  • cellulosiques (à base de papier recyclé, de pâte debois,…)
  • minérales (verre ou carbone) ou naturelles (lin ou chanvre) utilisées en renfort dans les

 

Ce sont les fibres organiques qui dominent avec les polyesters (42%) et les polyamides (26%) selon Frost & Sullivan. Ces fibres et les matériaux qu’elles constituent ont des propriétés intrin- sèques qui leur permettent de concurrencer  des matériaux plus traditionnels :

  • faible densité et donc légèreté,
  • flexibilité avec possibilité d’intégrer plusieurs fonctions,
  • qualités techniques (durabilité, isolation…) alliées au confort et à l’esthétisme,
  • hautes performances pour des fibres minérales ou aramides dont la résistance est notamment supérieure à l’acier.

On retrouve ces textiles et ces fibres dans les 4 grands éléments qui composent un véhicule auto- mobile : l’habitacle, le compartiment moteur, la car- rosserie sous forme de pièces structurales et les pneus.

 

Habitacle :

Pièces textiles (fibres PES à 80%)

Housses de siège, tapis de sol et moquette, souf- flet de levier de vitesse, pare soleil, filet à bagages ou anti projection (break), joints de portes

Pièces composites (tissus tricotés ou feutres avec masse lourde)

Sièges (complexes tissus PES- mousse PUR-grille PES ou PA), pavillon de toit (tricoté), garniture de porte, tablette arrière et insonorisant (feutre)

Pièces de sécurité : Airbags (tissus très fins en fils PA), ceintures de sécurité (tresses)

 

Compartiment moteur :

Renforts de durites (basse pression tricoté – moyenne pression tressé – haute pression tissé),

 

Courroies de transmission et de distribution, câbles de bougies, faisceau de gainage de câbles, insonorisant (feutre), pièces d’isolation thermique, filtres poche ou accordéon (air, carburant, climatisation, huile, essence/gazole, ABS, échappement)

 

Eléments structuraux : (renforts de composites) Plaquettes de freins, disques de frein, ressorts de suspension, châssis, plaques de circuits imprimés, toit, hayon, porte, pare-chocs…

 

Pneus :

Nappes de renforts au sommet (PET, PA 6.6., aramide, PVA, verre ou car- bone) et nappes sur carcasses radia- les (viscose, PE ou PET)

 

Le point sur :

 

Les thermoplastiques renforcés estampables

(TRE/GMT) :

Ils sont composés d’un mat de fibres de verre et d’une matrice PP ; ils peuvent être optimisés par association avec des renforts tissés en verre, ara- mide ou PE et on obtient alors un sandwich texti- le/GMT/textile. On les utilise en composants struc- turels sur les faces avant, les planches de bord, les structures de sièges, le carénage sous moteur…

 

Les circuits imprimés :

Actuellement ils sont composés de plaques strati- fiées renforcées de fibres de verre E, voire de stra- tifiés multicouches (circuit à couches de cuivre mul- tiples avec tissus de verre de moins de 30 microns en renfort).

Aujourd’hui le développement de circuits plus com- plexes et plus denses (radars d’aide à la conduite, caméras…) pousse au développement de non tis- sés à base de fibres Kevlar ou de verre D, avec un film de cuivre en surface.

 

II/ Marchés

Selon une étude David Rigby Associates, le mar- ché mondial des Textiles à Usage Technique (TUT) est actuellement un peu inférieur à 20 millions de tonnes par an, et croît de plus de 4% chaque année. L’automobile consomme autour de 2 millions t de TUT / an et progresse actuellement de

  • à 3% par an toujours selon cette étude. Les principaux postes sont les suivants :
    • pneus : 44%
    • sols-tapis : 23%
    • sièges : 20%
    • airbags : 9%
    • ceintures : 3%
    • divers : 1%

 

D’ici 2008 ce sont les airbags qui devraient enregis- trer la plus forte croissance, leur part passant de 9% actuellement à 14% environ.

Comme dans d’autres secteurs touchant de près ou de loin l’automobile, la Chine s’apprête à y faire une entrée remarquée. Ce pays a produit 2 millions de véhicules en 2000 et consommé à ce titre 50 000t de TUT

Selon le Ministère chinois des Transports les évo- lutions seraient les suivantes :

  • 3 million de véhicules en 2005,
  • 120 000t de TUT
  • 250 000t de renforts pour pneus
  • plus de 4 millions de véhicules en 2010,
  • 300 000t de renforts pour pneus

 

III/ Evolutions

Le développement des TUT en automobile devrait être marqué par :

 

  • le développement de produits mono matériaux et/ou conçus dans des matériaux faciles à recycler
  • recherches sur des non tissés 3D de 4-5 mm d’é- paisseur en remplacement des mousses PUR sur les sièges,
  • filtres à air mono matériaux,

-développement de nouvelles fibres plus facilement recyclables.

 

  • l’interactivité et le confort avec le développement de tissus intégrant de fibres optiques, ou l’introduc- tion de nanotechnologies
  • fibres optiques pour créer une ambiance lumineu- se dans l’habitacle (cf concept car présenté par Citroën au salon de Genève 2003), favoriser le repérage de certains éléments ou flécher l’évacua- tion dans les transports en commun
  • mise au point de tissus thermorégulés (améliorent le confort en étant moins coûteux qu’une ventilation traditionnelle) ou antistatiques (utilisation d’élé- ments carbonés)
  • manipulation moléculaire des fibres organiques pour créer des tissus anti-taches, anti-odeurs, ou pour améliorer le toucher de tissus synthétiques en incorporant aux fibres une propriété spécifique au coton (applications déjà existantes en textile habillement ou ameublement).

CERTIFICAT ACCREDITATION TUNAC TEXTILE N°2-0018 version anglaise